Chauffage électrique : les solutions

Différentes configurations sont possibles pour la mise en place d’un chauffage central électrique. Le choix de la chaudière, des radiateurs et du plancher chauffant dépend de divers paramètres. Découvrez lesquels dans le cadre de notre dossier sur les différents modes de chauffage.

La chaudière électrique

La chaudière est l’une des pièces principales du chauffage central électrique. La chaudière électrique est disponible en version murale ou à poser au sol. La chaudière murale est légère et peut s’installer dans n’importe quelle pièce comme la salle de bains, la cuisine ou le grenier. Celle à poser au sol est plus imposante et nécessite un espace plus large tel le garage ou le cellier. Le choix de la chaudière électrique repose sur différents critères, notamment son rendement, sa consommation en énergie et sa durabilité. La chaudière doit en effet être adaptée à la surface à chauffer pour éviter de recourir à un chauffage d’appoint. Les chaudières à haut rendement réduisent de 10 à 30 % la consommation en électricité, mais leur prix à l’achat est plus élevé que celui d’un appareil standard. Le prix d’une chaudière électrique varie de 1 000 à 6 000 € en fonction de sa puissance et de sa qualité.

Les producteurs de chaleur

La chaudière électrique peut être couplée à un plancher chauffant ou des radiateurs. Le plancher chauffant à eau est à privilégier avec une chaudière électrique à accumulation. Dans ce cas, la chaudière chauffe l’eau circulant dans les réseaux de tuyaux mis en place sous le plancher. Il est aussi possible d’opter pour un plancher chauffant électrique. Ce type d’installation ne nécessite pas de chaudière, car le dispositif mis en place sous le plancher chauffe l’habitation par rayonnement. Le plancher chauffant à chaleur radiante est le plus fréquemment installé du fait de ses avantages, notamment son fonctionnement silencieux.

Les radiateurs constituent également une alternative au plancher chauffant. Les convecteurs sont les premiers apparus sur le marché, mais d’autres radiateurs moins énergivores sont aujourd’hui disponibles. Les panneaux rayonnants fonctionnent exactement comme les convecteurs, mais ils diffusent également de l’air par rayonnement. Ils procurent de ce fait une chaleur confortable. Les radiateurs à chaleur douce ont l’avantage de procurer une température homogène dans la pièce. Les modèles à inertie sont dotés d’un corps de chauffe en fonte ou avec un fluide caloporteur. Ceux équipés d’un corps de chauffe en aluminium offrent une montée rapide en température. Certains radiateurs à chaleur douce ont un double corps de chauffe combinant les avantages des deux précédents.

Les régulateurs

Le régulateur permet de contrôler le fonctionnement du chauffage central électrique afin d’économiser sur la facture. Certains radiateurs disposent d’une sonde et d’un thermostat intégrés. La sonde évalue la température de la pièce et module le chauffage en conséquence. Il est aussi possible d’installer un programmateur centralisé pour ajuster la température dans toutes les pièces.

Autour du même sujet

Faire établir un bilan énergétique pour déterminer ses besoins
Quelle chaudière à combustion choisir ?
Caractéristiques et avantages des pompes à chaleur
Opter pour le solaire pour se chauffer
Les avantages de raccorder sa cheminée au chauffage central
Les différents poêle d’appoint
Les différents chauffages d’appoint électriques
Chauffage extérieur : caractéristiques et types
Chauffage : pour quel système de diffusion opter ?

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter