Faire réaliser un bilan énergétique par un professionnel

Vous rénovez votre maison ou appartement ? Pensez à votre système de chauffage et à l’isolation. Réalisez un bilan énergétique avant de commencer vos travaux afin de trouver les meilleures solutions. Découvrez pourquoi et comment réaliser un bilan énergétique dans le cadre de notre guide sur les différents modes de chauffage.

Pourquoi réaliser un bilan énergétique ?

Dans quel but réaliser un bilan énergétique ? C’est une question que beaucoup de propriétaires se posent. Ce diagnostic est la première démarche à effectuer avant toute rénovation. Réalisé par un spécialiste, ce diagnostic révèle l’état thermique de votre maison ou appartement. Il vous permet également d’évaluer l’importance et la nature exacte de vos travaux en matière de chauffage et d’isolation. Le but est de minimiser votre facture d’énergie, grâce à la rénovation ou à l’installation de nouvelles solutions. Cela peut concerner la pose de panneaux solaires, le remplacement d’une chaudière ainsi que l’isolation des combles, du sol ou des murs, selon vos besoins. Ce bilan énergétique est obligatoire depuis 2006 pour toute nouvelle vente de logement ancien. En ce qui concerne les logements neufs et les contrats de location d’une maison ou d’un appartement, ce bilan ou son renouvèlement est obligatoire depuis 2007.

Comment se déroule le bilan énergétique ?

Faites appel à un spécialiste certifié DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) pour réaliser le bilan énergétique de votre habitation. Le spécialiste commence par poser des questions au propriétaire concernant les habitudes en matière de consommation d’énergie. C’est grâce à cette visite que le spécialiste vous indique quels sont les travaux d’isolation à effectuer ou quelles sont les installations à réaliser.

Pendant la visite du spécialiste certifié DPE, vous devez mentionner la date à laquelle la maison a été construite et les matériaux utilisés (bois, briques, etc.). Indiquez le mode de chauffage utilisé, précisez la présence d’éventuels radiateurs et informez-le des isolations (si les combles sont aménagés ou si les murs et le sol sont isolés). Il se peut que le spécialiste vous demande vos trois dernières années de factures d’électricité et/ou de gaz, voire plus, selon l’âge du logement.

Tel un bilan de santé, le diagnostic énergétique détermine l’état de votre logement en matière d’énergie. Pendant sa visite, le spécialiste utilise un thermomètre et un télémètre à visée laser dans chacune des pièces de votre habitation, depuis la cave jusqu’au grenier. Il mesure les dimensions des pièces, note le nombre d’ouvertures, recense les isolations présentes ainsi que les divers appareils de chauffage en place. Il pourra ainsi découvrir les éventuelles pertes de chaleur et déterminer une consommation d’énergie moyenne et annuelle de votre habitation.

Des estimations énergétiques selon un classement

Suite au bilan énergétique, votre logement sera classé suivant les critères de deux étiquettes. La première détermine la consommation d’énergie, avec un classement allant de A à G, indiquant respectivement un logement économe et un logement énergivore. La seconde étiquette montre l’impact de ces consommations sur l’effet de serre, avec les mêmes lettres allant de A, pour une faible émission de gaz à effet de serre, à G pour une forte émission de GES.

Autour du même sujet

Chauffage central par combustion : quelle chaudière choisir ?
Les pompes à chaleur : caractéristiques, avantages et inconvénients
Le chauffage central électrique
Le chauffage solaire
La cheminée raccordée au chauffage central : avantages et inconvénients
Choisir un poêle comme chauffage d'appoint
Les chauffages d'appoint électriques
Choisir son chauffage extérieur
Choisir son système de diffusion

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter