Établir un contrat d'entretien pour sa chaudière

La loi vous oblige à entretenir votre chaudière au moins une fois par an. Vous pouvez signer un contrat d’entretien avec l’installateur pour vous faciliter la vie. Découvrez l'essentiel à ce sujet dans le cadre de notre guide sur l'entretien et la rénovation de chauffage (voir ici).

Une obligation légale

Le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 vous oblige à entretenir votre chaudière au moins une fois par an. Cette obligation concerne les chaudières à bois, à gaz, au fioul ou au charbon d’une puissance de 4 à 400 kW. Cet entretien annuel doit être réalisé par un professionnel qualifié aux termes de la loi n° 96-603 du 5 juillet 1996. L’installateur de votre chaudière est donc apte à assurer son entretien. Cette obligation vous concerne, que vous soyez propriétaire ou locataire. Notez que l’entretien annuel de votre chaudière augmente sa durée de vie et son rendement vous permettant d’économiser de l’énergie. Cette opération diminue aussi les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

Les prestations obligatoires

Le contrat d’entretien signé avec l’installateur de votre chaudière comprend les opérations exigées par la loi. Ainsi, le professionnel est contraint de :

• Vérifier l’état du conduit de raccordement
• Nettoyer l’appareil, les brûleurs et les accessoires
• Contrôler les dispositifs de sécurité
• Régler l’appareil
• Mesurer la teneur en oxygène et en CO2 de la fumée
• Mesurer le rendement
• Mesurer le taux d’émission de polluants.

Le professionnel a aussi des devoirs de conseil. Ainsi, il doit vous informer des possibilités d’amélioration de vos installations. Il doit vous délivrer une attestation d’entretien dans un délai de 15 jours suivant son intervention.

Chaudière.

L'entretien de la chaudière est une obligation légale.

Les prestations particulières

Le contrat d’entretien prévoit d’autres prestations pouvant être utiles. Le professionnel peut vous proposer d’intervenir en cas de dépannage. Ainsi, il ne vous reste qu’à le contacter en cas de panne. La main d’œuvre et les frais de déplacement sont gratuits, mais le prix des pièces de rechange reste à votre charge. L’installateur peut même vous proposer d’intervenir dans un délai de moins de 24 heures pour vous éviter l’inconfort généré par une panne de chaudière. Sachez que les professionnels proposent le plus souvent des forfaits incluant des prestations de différents niveaux. Certains contrats prennent en charge les pièces de rechange qui ne sont plus sous garantie. D’autres incluent le ramonage de vos conduits, le désembouage des canalisations de votre dispositif de chauffage, le détartrage du circuit… Il va sans dire que le prix du forfait varie en fonction des prestations choisies. Prévoyez entre 80 et 180 € pour un contrat d’entretien valable pendant un an. Généralement, ce type de contrat est renouvelable par tacite reconduction.

A lire aussi

Entretenir sa chaudière
Entretenir son chauffe-eau

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter